SOMMAIRE DE L'ACCUEIL

 

Formations continues          Formations métiers          Financements          Historique de l'association

 

 

 

- Formations Continues -

 

 

 

Des formations courtes, construites sur mesure.

 

Exclusivement pour vous !

 

 

Professionnels des métiers :

 

 De la création

&

De la restauration du patrimoine

Ces compléments de formation, ont pour objectif de répondre aux besoins de votre entreprise en permettant à vous- même, ou à vos salariés, d’acquérir des techniques performantes de travail sur des thèmes spécifiques.

 

Elles complètent les compétences acquises lors de votre formation initiale !

 

Les formations sont orientées sur deux axes pour répondre aux besoins de votre clientèle.

 

1.    Les techniques ancestrales :

 

-  Elles apportent le savoir-faire et la bonne utilisation des outils et matériaux de votre métier.

-  Elles permettent de pouvoir évoluer sans gêne dans toutes circonstances vers les techniques et matériaux actuels.

 

Vous pourrez ainsi :

 

-  En Fabrication, réaliser toutes créations et copies d'ancien.

-  En Restauration, intervenir sur la préservation, la conservation et la restauration des œuvres du patrimoine.

 

 

 

2.    Les techniques actuelles :

 

-  Elles évoluent sans cesse avec les nouveaux matériaux et leurs outils appropriés.

-  Elles permettent de créer, de fabriquer et présenter les nouvelles tendances.

 

Ces techniques contemporaines se maîtrisent facilement grâce aux acquis des techniques ancestrales.

 

 

- Les formations métiers -

 

2 à 5 jours

(16h à 40h)

 

En général le weekend

pour les stages de 2 jours

 

Pour ne pas nuire à votre production !

Vous pouvez apprendre ou vous perfectionner sur ces techniques en suivant nos stages professionnels.

 

Ces modules de formations ont lieu :

  • En ateliers d'artisans dans diverses villes de France.

Public concerné :

 

- Les chefs d'entreprises artisanales correspondant au "code NSF 234 Travail du bois et de l’ameublement"

- Les salariés employés dans les entreprise artisanales correspondant au "code NSF 234 Travail du bois et de      l’ameublement"

 

Les Prérequis sont précisés sur chaque programme pédagogique correspondant au stage proposé.

Les corps de métiers spécialisés sont ceux du travail du bois et de l'ameublement (code NSF 234).

 

  1. Dorure sur bois
  2. Encadrement d'Art
  3. Restauration et création de polychromie
  4. Restauration de tableaux
  5. Sculpture sur bois
  6. Ébénisterie
  7. Restauration d'objets d'art 

Cette liste n'est pas exhaustive et évoluera prochainement en fonction des formateurs.

 

 

Effectifs :

 

En groupe, jusqu'a 12 Stagiaires, partout en France, dans des ateliers d'artisans de professionnels.

 

 

 

Objectifs Pédagogiques :

 

Perfectionnement des compétences et/ou acquisition de nouvelles compétences

 

 

Compétences professionnelles et sanction visée :

 

Les compétences acquises et détaillées, sur chaque programme pédagogique, vous permettront de proposer de nouvelles prestations à vos clients.

Les prérequis indiqués sur chaque programme pédagogique vous indiquerons le niveau souhaité pour chaque module de stage.

Le perfectionnement de vos connaissances pratiques et théoriques vous permettrons de viser l'excellence et de vous démarquer de vos concurrents.

A l'issue de la formation, l'Association délivre une attestation mentionnant l'objectif de la formation, la nature de la formation, sa durée et le résultat des acquis de la formation.

 

 

Les moyens pédagogiques Techniques et l'encadrement :

 

  • Suivi et évaluation des acquis :

Contrôle constant des exercices effectués selon des critères techniques précis, des questionnaires, des évaluations.

 

  • La pratique :

Chaque stagiaire effectue, lors de la formation, toutes les étapes d'apprentissage des techniques de création/restauration qui permettent d'aboutir aux compétences visées.

L'apprentissage des gestes, la manipulation des outils, la réalisation des recettes et leur application, les exercices font partie intégrante de cette pratique.

 

  • La théorie :

Les parties théoriques sont agrémentées de vidéoprojections commentées, d'exposés d'échantillons, d'imprimés commentés, de débats discutions.

L'intérêt de l'enseignement théorique est d'inculquer la connaissance des matériaux, l'historique des techniques, et les enseignements complémentaires spécifiques à chaque formation.

Histoire de l'art, physique, chimie, déontologie, archéométrie, etc.

 

Les exercices pratiques complètent cet enseignement théorique et développent la capacité d'analyse.

Les rappels et révisions facilitent la mémorisation. 

 

 

  • L'encadrement :

Dans chaque rubrique métiers, vous trouverez :

  1. Un CV détaillé du/des Formateurs retraçant son parcours et ses compétences professionnelles.
  2. Les différents modules de formation proposés ainsi que les programmes pédagogiques détaillés.
  3. Un modèle de convention (Contrat/devis)
  4. Un modèle de fiche d'évaluation du stage et du formateur
  5. Le règlement intérieur de l'association "Guilde d'Ateliers"

 

 

Moyens de suivi et d'appréciation de l’exécution de l'action et des résultats

 

Une fiche de présence, par demi-journée, est signée par les stagiaires et le formateur.

Elle atteste de leurs présences au stage.

 

 

Les modalités d'évaluation :

 

Ce sont des stages techniques, ils sont agrémentés d'exercices et de fabrication d'échantillons.

Les petits groupes de stagiaires permettent aux formateurs de suivre et corriger en détail les différentes opérations exécutées.

 

Une fiche d'évaluation du stage et du formateur, est remise en fin de formation à chaque stagiaire.

 

Une attestation de fin de stage est remise, après le stage, à chaque stagiaire avec un commentaire du formateur

 

 

La durée et le déroulé de la formation :

 

Dans chaque rubrique " Métier " vous trouverez les programmes pédagogiques concernant les formations proposées avec comme indication :

  • La durée du stage
  • Le déroulé précis du stage

 

- Les financements -

 

Ils sont, en général, intégralement

pris en charge par

les fonds de formations dont vous dépendez

et pour lesquels vous cotisez.

 

Les montants pédagogiques des formations organisées par l'association Guilde d'Ateliers correspondent,

dans la mesure du possible, aux remboursements octroyés par les OPCA

En tant qu'artisan et commerçant non salarié, vous cotisez et donc disposez d'un fond d'assurance Formation (FAF).

 

Il vous permet de faire financer tout, ou en partie, vos actions de formations.

 

Ces financements interviennent pour vous même, conjoint collaborateur ainsi que pour vos salariés.

 

  • Pour vous, chefs d'entreprises et conjoints collaborateurs exerçant une activité artisanale :

Le FAFCEA (Fond d'Assurance Formation des Chefs d'Entreprises Artisanales)

 

  • Pour vos salariés : L' OPCA 3+  

 

- La Guilde d'ateliers -

 

Historique :

 

 

Cette association est née d'une volonté commune de quelques artisans des métiers

de l'ameublement spécialisés dans la

création et la restauration du Patrimoine.

 

 

Constatant que notre clientèle connait nos métiers mais a une très vague idée des techniques et savoir faire employés,

nous avons décidé d'organiser

des "Expositions Atelier"

 

En 1988, à Chambéry en Savoie, notre première exposition à lieu au Salon de l'habitat.

 

Les métiers représentés étaient : la Dorure sur bois, l'Encadrement d'Art, La Restauration de tableaux, la Restauration de meubles, La Peinture en décor, le Tapissier décorateur ...

A cette époque, l'association n'était pas encore créée officiellement.

 

Devant le succès de cette exposition Atelier, nous nous sommes donnés comme objectif, d'exposer au moins une fois par an dans divers lieux.

Salon des antiquaires, Salon de l'habitat, Journées du patrimoine, Expositions des œuvres de Meilleurs Ouvriers de France, expositions d'artisans des métiers de l'ameublement...

 

Pendant une dizaine d'années, notre groupe d'artisans fonctionna à merveille de façon informelle.

De nouveaux corps de métiers nous rejoignent tels que : La Sculpture sur bois, la lutherie, la marqueterie, la Gravure sur armes ...

Il y a parmi tous ces artisans cinq " Meilleurs Ouvriers de France "

 

En 1998, pour un besoin de reconnaissance des instances officielles, nous créons l'association loi 1901 :

  • La " Guilde d'Ateliers " 

 

Nous continuons ainsi à investir des lieux de prestige pour présenter et faire connaitre nos métiers.

 

En 2017, la Guilde d'Ateliers modifie ses statuts et après avoir obtenue tous les agréments nécessaires entame une nouvelle activité :

 

La formation continue !

 

Cette nouvelle activité est motivée par plusieurs raisons :

 

1.  Le manque de formation initiale de qualité de nombreux artisans.

Peu ont eu la chance d'avoir un apprentissage complet selon les bonnes pratiques du métier.

La course du vite fait bien fait a éludé nombres de techniques de base pourtant indispensables.

Ce manque de techniques de base est un frein énorme à l'évolution, il bloque et restreint toute créativité.

 

2.  Le besoin de pouvoir aider les artisans à engager des actions de développement et de reconnaissance envers nos futurs clients.

 

Voir :  Les objectifs 

- Le mot du Président -

 

Je suis Encadreur d'Art.

 

je commence ma vie professionnelle en 1977 par un apprentissage traditionnel chez un Encadreur

de renom "André LELARD" à Paris

 

Les compléments de formation se font au CFA de

la Bonne Graine à Paris dirigé à l'époque

par mon père Gérard BOIDET.

 

Après quelques années, salarié dans diverses entreprises spécialisées en copie d'ancien ou en création contemporaine, je m'installe à mon compte.

 

Chambéry, en Savoie, est la ville choisie

ou commence cette aventure.  

La rencontre et l'amitié me lient avec certains confrères tel que :

  • Isabelle MOREAUX-JOUANNET (Restauratrice de tableaux)
  • Gerard MAYEL (Peintre en décor, spécialiste des trompes l'oeil)
  • Philippe BOULET (Doreur sur bois)
  • Yvan SARRET (Ébéniste, Restaurateur de meubles)
  • Jean-Pascal SPRINGOLO (Tapissier décorateur)

L'idée d'un regroupement est née.

Nous avons tous le même constat, notre clientèle est avide de notre savoir.

 

Nos clients voient très bien la différence entre notre fabrication artisanale personnalisée et une banale fabrication industrielle.

Ils ne franchissent pas nos portes pour rien !

 

Les expositions Atelier, durant toutes ces années, nous ont permis de fidéliser notre clientèle mais aussi d'en acquérir de nouvelles qui n'avaient aucune idée de la complexité de nos métiers.

 

Cette volonté de travail de haute qualité a amené certains d'entre nous à passer le concours M.O.F. :

"un des Meilleurs Ouvriers de France"

1991

1997

2000

2004

Philippe Boidet

Philippe Duret

Yann le Baillif

Isabelle Moreaux-Jouannet

Philippe Boulet

Encadreur d'Art

Sculpteur sur bois

Graveur sur armes

Restauratrice de tableaux

Doreur ornemaniste à la feuille


Pour ma part, j'ai eu la chance grâce à mes parents de baigner depuis toujours parmi les grands professionnels des métiers de l'ameublement.

Mon père, Gérard Boidet, ébéniste de métier a eu l'opportunité en 1973 de donner des cours dans le C.F.A. des métiers de l'ameublement de la région Ile-de-France qui s'appelait à l'époque "La chambre d’Apprentissage" rue Faidherbe à Paris 11°.

Il en devient, en 1976, le directeur.

Ma mère, Monique Boidet, devient alors sa secrétaire et ensemble ils entament de grands changements.

Le C.F.A. accueillait les apprentis dans seulement 3 salles de cours, à cette époque.

 

En 1980, le C.F.A. déménage pour s'agrandir, passage de la Bonne Graine Paris 11°.

Il s'en approprie le nom et s’appellera désormais le "C.F.A. de la Bonne Graine".

La capacité d'accueil augmente alors :

  • 3 fois plus de salles de cours, et c'est la grande nouveauté, des ateliers pour des cours pratiques !

C'est un grand pas en avant car nombreux sont les apprentis qui n'ont pas la chance d'acquérir toutes les bases techniques nécessaires à leur métier chez leur employeur.

 

Mais ça ne suffit pas, le manque de place dans ces ateliers se fait rapidement sentir.

Il n'y a qu'un atelier d’ Ébéniste et un de Tapissier.

Les autres métiers doivent s'approprier l'espace et faire avec ...

 

Appuyés par la profession, mes parents se lancent alors dans l'immense projet d'un lieu avec suffisamment de salles de classe pour les cours théoriques et des Ateliers spécifiques à chaque profession des métiers de l'ameublement.

 

Avec l'aide de la ville de Paris et de différentes institutions ce projet voit le jour au 200B Boulevard Voltaire Paris 11°

Il a maintenant une très grande capacité d'accueil, des ateliers spécifiques dédiés à chaque métier avec pour formateurs des professionnels avertis.

 

Nombreux sont les éloges, sur le travail accompli par mon père décédé en 2001.

 

Le C.F.A. de la Bonne Graine est toujours en activité et depuis son implantation Bd Voltaire il accueille des apprentis de toute la France car c'est le seul C.F.A. en métropole à être spécialisé uniquement dans les métiers de l'ameublement. 

- Guilde d'Ateliers -

 

La formation continue

 

Le nombre incessant de demandes de complément de formations des chefs d'entreprise de nos métiers a orienté cette nouvelle action.

 

 

Après une modification des statuts et l’obtention des agréments nécessaires l'Association " Guilde d'Ateliers"

prodigue désormais des Formations continues.

 

 

Ces Formations sont exclusivement réservées aux professionnels inscrits officiellement

au répertoire des métiers.

 

 

Le choix de formateurs qualifiés est primordial !

 

Ils ont un grand savoir à transmettre et sont tous soit :

 

  • Des professionnels diplômés du concours " Un des Meilleurs Ouvriers de France "
  • Des professionnels reconnus pour leur maîtrise et leur savoir.

Vous pouvez consulter leur CV sur les liens suivants : Les Formateurs

- Les objectifs -

 

Nos métiers sont en perte de vitesse.

 

Nos savoirs se perdent avec les anciens qui n'ont souvent pas de repreneurs.

 

Nous sommes tous responsables, un changement radical de société a lieu depuis des dizaines d'années.

 

Le tout, tout de suite... le vite fait bien fait...

et le pas cher !

 

Comment lutter contre une concurrence déloyale

de main d'oeuvre à bas prix.

 

Certains produits finis sont vendus à des prix qui ne correspondent même pas au prix d'achat

de nos matériaux.

 

Naturellement, la qualité n'a rien à voir, mais pour une clientèle non avertie qui ne regarde que le prix ...  

 

Il faut nous démarquer par la créativité, l'originalité et la qualité.

 

Le sur-mesure, la personnalisation de notre travail en fonction de chaque client fera cette différence.

 

Dans cet optique je souhaite créer des sections départementales ou régionales de l'Association Guilde d'Ateliers.

 

Je suis prêt à vous aider pour cela.

 

Chaque section aura pour but de faire connaitre et montrer les différences entre notre travail personnalisé et la banalité des articles industriels.

 

L'exemple des actions "Exposition Atelier" menées par la Guilde d'Ateliers depuis près de 30 ans est à suivre.

 

Nous avons toujours présenté notre prestation, comme un spectacle, de façon à nous faire inviter dans les différents lieux d'exposition qui nous correspondaient.

 

Les organisateurs se servaient de notre prestation comme faire valoir et croyez-moi, ils sont friands de ce genre d'animations de haute qualité.

 

Dans chaque prestation, il y avait un stand dédié aux possibilités de formations initiales sur notre région.

-  Cela nous permettait d'avoir les appuis des instances officielles et d'obtenir des subventions.

-  Cela permettait aux jeunes et à leurs parents d'être aiguillés vers les lieux appropriés à leurs demandes.